Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2009 1 14 /09 /septembre /2009 08:08

Un matin en ouvrant ma boite mail, j'ai eu la surprise de recevoir un message de Nicolas me demandant si je voulais participer a une découverte culinaire autour du boeuf irlandais.

Tout d'abord , j'étais un peu perplexe, recevoir un morceau de boeuf par la poste c'est peu commun en tout cas pour moi qui est l'habitude d'acheter ma viande dans une boucherie traditionnelle ou en grande surface.

Après avoir choisi le morceau de viande que je voulais cuisiner ( bavette d'aloyau) parmi une vingtaine de référence et la date de livraison, un colis me fut livré. Un colis dans lequel se trouvait mon paquet de bavette sous vide entre deux pack de glace carbhydrique.

En fait, la viande provient du site iboucherie, votre boucher sur internet. Reconnu dans la boucherie traditionnelle depuis des générations, la qualité et le service sont pour eux des éléments fondamentaux. Ils vous proposent un nouveau service : vous livrer, chez vous, une viande d'excellente qualité au meilleur prix.

004

   

Ingrédients pour 4 personnes:

- 4 bavettes d'aloyau de chez iboucherie

- 8 échalotes

- 35 cl de beaujolais

- du beurre

- sel et poivre

Éplucher les échalotes et les émincer très finement. Les faire suer dans une poêle avec une noix de beurre sans coloration. Arroser avec le beaujolais. laisser réduire.

Faites cuire les bavettes selon votre goût au grill. Les débarrasser dans un plat de service et arroser les de la sauce aux échalotes. 

Servir avec des frites façon bistrot  ou pourquoi pas avec une poêlée de cèpes qui ne vont pas tarder à pointer leur bout de nez (si ce n'est pas déjà fait dans certaines région).

007

Je dois dire que j'ai reçu une viande excellente, très tendre et d'une saveur remarquable.

J'ai réalisé la sauce aux échalotes avec un cru du beaujolais un Régnié- Durette.

008

Le cru Régnié présente des caractères originaux. D'une robe couleur rubis, il dégage des arômes de petits fruits rouges (framboise, groseille,...) et de fruits noirs sauvages ( prunelle, mûre, cassis,...) avec une note épicée et une touche minérale. Les tanins sont fins et racés. Souple et charnu, il est charmeur dès le mois de mai qui suit la récolte et conserve ses qualités originales 4 à 5 ans au moins.

Servi à 14-15° C, il s'accorde particulièrement bien avec les charcuteries, les viandes grillées ou rôties et la plupart des fromages.

Les viticulteurs vous donnent rendez vous le 3 eme week end de novembre pour déguster le beaujolais nouveau.

Partager cet article

Repost 0
Published by isa6916 - dans Viandes
commenter cet article

commentaires

mamilyne 22/09/2009 22:39

j'en prendrais volontiers avec un petit verre de beaujolaischez nous pas de cépe (trop sec)nous en avons cependant mangé une omelette ce midi bisous mamilyne

carole 14/09/2009 10:17

bonjour j'adore aussi la bavette aux échalottes je fais déjà cette recette vos photos sont très jolies amitiés carole PS vous êtes de Lyon

sandra 14/09/2009 09:30

j'adore ce plat!!

Doria 13/09/2009 19:38

Je sais que tu t'es bien régalé avec cette viande, elle est extra !Bisous et bon dimanche, Doria

laetitialily 13/09/2009 18:17

Hummm j'adore ça!

Présentation

  • : Périgord blanc
  • Périgord blanc
  • : Cuisine familiale de tous les jours.
  • Contact